Maville.com  par  Ouest-France
Info

Allonnes : les musulmans prient enfin dans la dignité

6
photo des membres de l'association des musulmans d'allonnes devant l'espace associatif interculturel « yvon luby » qui va notamment accueillir la pratique de leur culte. 3

Des membres de l'association des musulmans d'Allonnes devant l'espace associatif interculturel « Yvon Luby » qui va notamment accueillir la pratique de leur culte.

Après 30 ans dans un garage à vélo, le nouveau lieu de culte suscite une polémique.

C'était un ancien local à vélo au plafond bas ; trois pièces exiguës sans fenêtre enterrées au rez-de-chaussée d'une barre d'immeuble murée et vouée à la destruction prochaine.

D'ici quelques jours, l'association des musulmans d'Allonnes (AMA) rendra à Sarthe habitat les clefs de ce qui, depuis 1979, abritait la mosquée, 5 rue Ravel. Et du même coup, changera de millénaire en intégrant avec l'association des Lusitanos les locaux lumineux du flambant neuf espace associatif interculturel « Yvon Luby ».

« Est-il normal qu'à notre époque plusieurs centaines d'Allonnais soient contraint d'exercer leur culte dans des conditions indignes ? », peste l'ancien maire qui n'y a pas été de main morte dans son discours d'inauguration du centre baptisé de son nom. « En France, un certain racisme anti-noir ou anti-jaune existe, mais c'est sans doute le racisme anti-arabe qui est le plus virulent », a pointé l'élu communiste qui s'est félicité que le projet qu'il a porté aboutisse. « En tant que laïc, je pense qu'il ne faut pas tomber dans le panneau et tenter d'éliminer les cultures nord africaines et autres par des actes arbitraires d'exclusion. »

OEil pétillant et sourire généreux, Seddik Alaoui, 40 ans, oscille entre la joie et l'angoisse. « On est très content. L'État et la ville ont fait un grand pas. J'espère qu'on sera à la hauteur. On a maintenant une responsabilité importante », reconnaît le président de l'AMA, qui estime que la mise à disposition de cet espace constitue d'abord « une reconnaissance du travail que l'association mène depuis des années. On encadre des jeunes. On a plus de cent élèves dans nos cours. »

Mohamed, 65 ans, dont près de la moitié en France, affiche un sourire : « Enfin quelque chose qui est fait pour les musulmans. » Arrivé à Allonnes en 1964, M'barak, ouvrier spécialisé à la retraite lui emboîte le pas. « Ce projet ? Ça fait du bien ! »

 
Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar Yannick35700
La dignité?
Yannick35700
Certains croient en Jésus, d'autres en Allah, d'autres encore au père noel ou à la petite souris. Tout celà reste des croyances d'un autre age! En tant que citoyen et contribuable, dois je financer ceci? Non, non et non!
Etre digne, c'est de savoir s'affranchir de toutes ces croyances !
avatar
40 ans après, les musulmans prient dans la dignité
Certaine personnes jugent sans réfléchir. Car ces même personnes trouveront normal que des musulmans pratiquent leur religion au sous sol d'une barre d,immeuble pendant 30 au 40ans et cela bien entendu ne les touche pas, et que les musulman eux n'ont pas de quoi être choqués. D,autant plus qu'il me semble que les financement venant de l'étranger ne sont plus acceptable pour des raisons d'influence. Mois je trouve cela normal que des musulmans pratiquent leur religion dans de bonnes conditions en 2010.
avatar
Très bonne initiative
Je veux saluer cet énorme travail qu'à fait la mairie d'Allonnes en permettant aux musulmans d'exercer leur culte dans des locaux dignes d'une France plurielle, fraternelle, et respectueuse de la liberté des cultes. Ce lieu, qui est par ailleurs un centre culturelle, permettra aux Allonnaises et aux Allonnais de découvrir de près cette religion largement maltraitée par les médias, mais aussi de permettre une évolution d'une pensée musulmane bien cadrée et compatible avec la république. Contrairement aux locaux isolés et insalubres ou priaient ces musulmans jusqu'à maintenant, et où peuvent se développer des idées extrémistes ou malveillantes à l'encontre de la société. Je pense que la loi 1905 doit être respectée, sauf que cette loi visait essentiellement la religion catholique. La majorité des églises été déjà là avant 1905 alors que la première mosquée (Mosquée de Paris) à été construite en 1926. Doit-on empêcher les musulmans d'avoir des lieux de culte dignes au nom d'une interprétation injuste de cette loi et qui favoriserait une religion sur une autre? L'état est le garant de la liberté des cultes, et il doit prendre ses responsabilités pour que chacun puisse exercer son culte dans la dignité. Pour moi c'est sa le sens même de l'égalité, de la liberté et de la laïcité. Merci encore pour cette très belle initiative.
avatar
Un scandale !
Victor Hugo disait : "L'Etat chez lui, l'Eglise chez elle". Et la loi de 1905, messieurs les élus, vous la violez !
avatar Lepec A.
Mosquée d'Allonnes
Lepec A.
C'est vraiment un scandale de financer avec des fonds publics des lieux de culte tels qu'is soient.Mais bon , que ne faut-il pas faire avant des élections . Pauvre France .
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Le Mans

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

Faut-il un gel immédiat du prix des carburants ? 50
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut