Maville.com  par  Ouest-France
Sport

Football : Les Manceaux sont tous passés au travers

...
photo maiga flanche et ce sont da rocha et ses compères qui en profitent. malgré un sursaut de réactivité en fin de match, avec une remise de la tête qui aurait pu réduire le score, le malien est rentré bredouille aux vestiaires. photo  © blandine lemperiere

Maiga flanche et ce sont Da Rocha et ses compères qui en profitent. Malgré un sursaut de réactivité en fin de match, avec une remise de la tête qui aurait pu réduire le score, le Malien est rentré bredouille aux vestiaires. Photo © Blandine Lemperiere

Le jeu et les joueurs. Privés de ballons, dominés dans les duels, les Manceaux n'ont pas été à la hauteur.Individuellement et collectivement.



Donnez votre avis dans notre dossier spécial Muc 72 !


PELE (3). Assez vite, on a compris que « l'Albatros » n'était pas dans un grand soir. Deux relances à l'envers n'auguraient rien de très bon. La suite ? Deux buts, où il n'est pas exempt de tout reproche. Il est vrai aussi qu'il n'a pas été aidé par une défense bien fébrile.

BEN FREJ (2). Profitant indirectement de la sanction en interne de Camara, l'international tunisien aurait mieux fait de rester au chaud. Mis à mal par Capoue toute la soirée, il s'est juste « illustré » sur un tacle appuyé sur Da Rocha. Pour le reste, aïe, aïe, aïe...

GEDER (4). A souffert. Comme toute la défense mancelle. Des relances majoritairement dans les pieds... nantais. Dès qu'il y a du rythme, le roc du Brésil s'effrite.

BOUHOURS (4). Face à la solidité et à la vivacité des Nantais, il n'a pas franchement passé une soirée très sereine.

COUTADEUR (4). Pressé très haut par ses vis-à-vis nantais, il n'a eu guère matière à s'exprimer. Il a passé plus de temps à courir après le cuir qu'à créer et organiser.

LOUVION (3). En charge de remplacer Fred Thomas dans l'entrejeu, Cyriaque a plutôt bien tiré son épingle du jeu en début de soirée. Avant de piquer du nez peu à peu. La bonne récupération nantaise l'ayant fait souffrir lui aussi. Remplacé par ESTIGARRIBIA (59e), auteur d'une belle frappe, hélas contrée. L'Urugayen porté vers l'offensive et plutôt à son avantage dans un contexte difficile.

STROMSTAD (3). Visiblement, c'était l'une des cibles privilégiées d'Elie Baup et des Nantais. Résultat ? « Astérix » n'a jamais vraiment pu alimenter son compatriote « Obélix » Remplacé par LAMAH (69e), qui aurait mérité de réduire la marque à bout portant sans un Jérôme Alonzo des grands soirs.

GERVINHO (4). Pas mal de déchet dans la dernière passe ou le dernier dribble. En revanche, il n'est pas étranger au dernier quart d'heure réactif des Manceaux. Mais ses accélérations sont souvent restées vaines.

MAIGA (4). Comme son compère Helstad, le solide malien a beaucoup couru dans le vide. Les bons ballons se refusant à lui. En fin de match, sa remise de la tête aurait pu être conclue victorieusement. Pas franchement le genre de soirée pour faire monter sa cote de popularité.

HELSTAD (3). Le bilan de sa soirée ? Une demi-action. Un centre de Ben Frej qu'il ne peut hélas pas reprendre alors que le but nantais lui était promis.

Philippe PANIGHINI.


Donnez votre avis dans notre dossier spécial Muc 72 !

 

 
Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Le Mans

Aujourd'hui sur maville

Galerie photos sport

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut