Maville.com  par  Ouest-France
Info

Naufrage dans la Manche. Ce que l’on sait du drame qui a coûté la vie à trois enfants

...
photo trois enfants sont morts dans le chavirage d’un bateau, lundi soir, devant la plage d’agon-coutainville. © hugo smague / ouest-france

Trois enfants sont morts dans le chavirage d’un bateau, lundi soir, devant la plage d’Agon-Coutainville.© Hugo SMAGUE / OUEST-FRANCE

Un terrible drame s’est noué, lundi après-midi vers 15 h 30 à Agon-Coutainville, dans la Manche. Une embarcation a chaviré et parmi les six occupants, trois enfants de 7, 9 et 13 ans sont décédés. L’émotion est immense, ce mardi matin, dans la commune située à une quinzaine de kilomètres de Coutances.

Trois enfants de 7, 9 et 13 ans sont morts, lundi après-midi, dans un terrible accident en mer. Alors que deux familles avaient entrepris une sortie en mer à bord d’une vedette à moteur, le bateau a chaviré. Six personnes étaient à bord : trois adultes et trois enfants.

En arrêt cardio-respiratoire, les trois enfants n’ont pu être réanimés. Les trois adultes, eux, sont indemnes ou légèrement blessés.

Le bateau s’est retourné à 800 m face à la plage du Passous

C’est un appel de témoin qui a déclenché l’alerte à 15 h 33. À environ 800 mètres face à la plage du Passous à Agon-Coutainville, dans la Manche, à une quinzaine de kilomètres de Coutances, une vedette de type pêche-promenade s’est retournée. À son bord se trouvaient six personnes : trois adultes et trois enfants.

Une embarcation de l’école de voile voisine s’est aussitôt dirigée vers le lieu du chavirage, à la suite du déclenchement des opérations de secours par le Cross (Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage en mer) de Jobourg. L’hélicoptère Dragon de la sécurité civile stationné à Granville, les vedettes SNSM d’Agon-Coutainville et de Blainville, des pompiers du SDIS et le Samu 50 ont aussi été engagés pour venir au secours des victimes.

Les trois adultes, éjectés du bateau lors du chavirage, sont sortis indemnes ou légèrement blessés. Les trois enfants, en revanche, sont restés bloqués à l’intérieur de la cabine. Secourus au plus vite, ils n’ont pu être réanimés.

« Les trois enfants étaient encore dans la cabine sous l’eau »

Les secours ont été très marqués par l’intervention et beaucoup n’avaient jamais connu un tel drame. Pascal Dutot, président de la station de la SNSM (société nationale de sauvetage en mer) d’Agon-Coutainville, était mobilisé pour l’intervention et nous raconte. « Quand on est arrivés sur place avec mon collègue, le bateau naviguait debout, la cabine sous l’eau. Seul le pare-brise du bateau dépassait. »

D’autres personnes ont aussi participé aux opérations de sauvetage. « Un jeune de l’école de voile a porté secours aux victimes. Il y avait un jeune sapeur-pompier du poste de secours. Il n’y avait alors qu’un membre de l’équipage auprès du bateau. Les trois enfants étaient encore dans la cabine sous l’eau. »

Ils ont dû briser le pare-brise, très résistant, à l’aide de l’ancre du bateau. « J’ai récupéré la première victime et l’ai transportée sur la plage. Elle a été prise en charge par les pompiers. Je suis reparti au bateau chercher les autres enfants », poursuit Pascal Dutot, avant d’ajouter : « Un deuxième enfant est sorti de lui-même par la porte de la cabine du bateau, entre les jambes de mon collègue de la SNSM. L’enfant était inconscient. Le troisième enfant a été extrait lui aussi par le pare-brise cassé. »

Les enfants n’ont pu être réanimés.

Les victimes sont originaires de l’Orne et la Mayenne

Les trois victimes sont des enfants âgés de 7, 9 et 13 ans. Les deux plus grands, deux sœurs, habitent à Argentan. La troisième victime est un petit garçon originaire de Château-Gontier, en Mayenne.

Le couple propriétaire du bateau sont les parents des deux enfants « âgés de 9 et 13 ans », selon le parquet de Coutances. Le troisième enfant, « âgé de 7 ans », se trouvait à bord en compagnie de sa mère.

Une enquête ouverte par le parquet de Coutances

La brigade de gendarmerie de Coutances et la brigade nautique de Granville mènent conjointement l’enquête judiciaire sur les circonstances du drame. « Les investigations porteront notamment sur le respect des règles de sécurité et de navigation », précise le parquet. Le bateau a été placé sous scellé dans un local de l’école de voile.

Un examen de corps des trois enfants sera pratiqué ce mardi. D’après plusieurs témoins, la mer était formée en cet après-midi d’août. Selon les premières constatations, c’est une vague qui aurait renversé l’embarcation à la suite d’un incident mécanique.

 
Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Le Mans

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

Hypermarché ouvert le dimanche après-midi sans caissiers : qu'en pensez-vous ? 262
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut