Maville.com  par  Ouest-France
Info

Le Mans. Dr Haettich, rhumatologue à l’hôpital : « Le jeune gorille va mieux »

2
photo le mans, le jeudi 22 août 2019. le dr bénédicte haettich parle et agit avec le cœur : « il n’y a rien de pire que de voir souffrir, que ce soit un être humain ou un animal » © photo « le maine libre » – denis lambert

Le Mans, le jeudi 22 août 2019. Le Dr Bénédicte Haettich parle et agit avec le cœur : « Il n’y a rien de pire que de voir souffrir, que ce soit un être humain ou un animal »© Photo « Le Maine Libre » – Denis LAMBERT

Dans une vidéo diffusée par le zoo de Beauval, on voit le Dr Bénédicte Haettich, rhumatologue à l’hôpital du Mans, intervenir auprès d’un jeune gorille. Surprenant, voire inédit. Le médecin est pourtant intervenu le plus naturellement du monde.

« Le Maine Libre » : Vous êtes intervenue auprès d’un jeune gorille du zoo de Beauval. Où et quand s’est passée cette intervention ?

Dr Bénédicte Haettich : « Cette intervention auprès de Yamba remonte au 3 mai 2019 et elle a eu lieu à la clinique vétérinaire du zooparc de Beauval. Pas à l’hôpital du Mans ! Je ne savais pas que l’intervention allait être filmée, ni quand elle allait être diffusée. Je n’ai jamais fait les choses pour avoir des fleurs. »

 

Qui a fait appel à vos services ? Et pourquoi ?

« Il faut savoir que je connais l’équipe de Beauval depuis 2012. D’abord Baptiste Mulot, chef de l’équipe vétérinaire. Ensemble, on a fait une analyse comparée des pathologies ostéo-articulaires chez l’homme et l’animal. En 2014, il avait déjà fait appel à moi pour une petite gorille. Kuimba était très petite, elle avait des problèmes de croissance. »

« On a découvert qu’elle souffrait en fait de nanisme psychosocial. Rejetée par la mère, elle avait été mise en dehors du clan. Grâce à une attention particulière des soigneurs, la petite gorille a finalement réussi à s’insérer dans le groupe. Elle a été transportée au Gabon pour recréer une colonie dans un espace naturel. C’est pour la petite histoire. Il faut m’arrêter si je parle trop car je suis passionnée… »

 

Vous êtes passionnée… vous n’avez pas fini votre phrase… par quoi ?

« Je suis passionnée par la vie. Par tout ce qui vit. J’aime bien préserver la vie, et pas seulement la vie humaine. Et il n’y a rien de pire que de voir souffrir, que ce soit un être humain ou un animal. »

 

Et ce jeune gorille Yamba, il souffrait ?

« Oui, il gémissait, le matin surtout. Et il n’arrivait pas à se saisir de la corde pour se balancer, ni à poser les deux pieds par terre. C’est juste en l’observant qu’on a diagnostiqué une polyarthrite, avec les soigneurs du zoo de Beauval et Antoine Leclerc vétérinaire de Yamba. Les examens complémentaires n’ont fait que préciser les choses. »

 

Concrètement, comment s’est passée cette intervention ?

« J’y étais avec une collègue, le Dr Amélie Denis, rhumatologue spécialiste en échographie articulaire au Centre hospitalier du Mans. On l’a fait à titre tout à fait bénévole. J’avais informé le directeur de l’hôpital et on a pris un jour de RTT. On est arrivé la veille au soir. Il y avait aussi un vétérinaire ophtalmologiste, venu d’Orléans. Le vendredi matin, tout le monde était sur le pont à 8 h 30. On n’endort pas un gorille tous les trois quatre matins ! Il a d’abord fallu l’isoler du groupe. Puis, une fois endormi, il a été transporté à la clinique. Là, on a fait tous les examens : clinique, ophtalmologique, radiologique. Conclusion : il n’y a pas de destruction articulaire. Juste un épanchement dans le coude droit. »

 

Ce qui veut dire…

« Ce qui veut dire que le traitement, que j’avais proposé est efficace et bien toléré. Ce jeune gorille va mieux aujourd’hui. L’objectif est de diminuer la dose de médicaments et même d’arrêter la cortisone. En octobre/novembre, on devrait retourner là-bas pour faire le même type d’examen. La polyarthrite est une maladie chronique. Ce jeune gorille devra très certainement prendre des médicaments pendant des années. »

 

Avez-vous réfléchi avant de dire oui aux vétérinaires Beauval ?

« Parfois, il ne faut pas se poser de questions. Quand on a besoin de vous et que vous pouvez rendre service pour participer à un diagnostic, que l’on fasse de la médecine humaine ou animale, il faut y aller. »

 

Le gorille est proche de l’homme. Imaginez-vous pouvoir soigner d’autres espèces animales ?

« Moi, ça me passionne. Si je peux continuer à résoudre des énigmes chez un animal, à préserver la vie, qu’elle soit humaine ou animale, oui ça m’intéresse. »

Une récompense internationale

Créé par le Dr Bénédicte Haettich, le service rhumatologique de l’hôpital du Mans, a été distingué en 2014 par une récompense internationale.

Le docteur Bénédicte Haettich est arrivé au Mans en 1991. En novembre de cette année-là, elle a créé le service rhumatologique du centre hospitalier du Mans.

« Je raisonne en objectif », rapporte le médecin. « J’ai alors passé le relais à la tête de ce service, puis créé une filière ostéoporose. C’est cette filière qui a obtenu, en 2014, une récompense internationale. Il a fallu constituer un énorme dossier. Cette distinction, qui est une étoile d’argent attribuée par l’International Oestoporosis Foundation, est décernée de façon symbolique en fonction de la qualité de la prise en charge du patient. »

Sachez que les hôpitaux de Paris et de Lyon n’ont obtenu que l’étoile de bronze. « C’est pour ça que Monsieur Jean-Claude Boulard m’a fait ambassadrice de la Ville du Mans. » C’était en 2017.

 

Un rhumatologue, c’est quoi ?

« Un rhumatologue, c’est un médecin qui s’occupe de l’appareil locomoteur : le squelette, les os, les tendons, à tous les âges de la vie. Du nouveau-né à la personne âgée. Le rhumatologue, c’est un médecin qui reçoit un patient qui souffre. Il l’interroge, il l’examine et il est capable de porter un diagnostic. Le plus important, c’est la relation humaine. »

 
Maine Libre  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar didier330
Le Mans. Dr Haettich, rhumatologue à l’hôpital : « Le jeune gorille va mieux »
didier330

Bonjour,
Heureux pour ce gorille, mais je partage l'avis de Philibert, et cette rhumatologue devrait être un peu plus modeste et appliquer réellement ces propos sur les relations humaines....
Cordialement, aussi!

avatar Philibert72
Le Mans. Dr Haettich, rhumatologue à l’hôpital : « Le jeune gorille va mieux »
Philibert72

Bonjour,
je comprends pourquoi il faut attendre des jours pour avoir un rendez vous...
Cordialement

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Le Mans

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

Faites-vous confiance à Wikipedia ? 26
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut