Maville.com  par  Ouest-France
Info

Emploi. Il manque 430 chauffeurs de car en Pays de la Loire

3
photo 430 postes de chauffeurs de car sont à pourvoir rien que dans la région pays de la loire © ouest-france

430 postes de chauffeurs de car sont à pourvoir rien que dans la région Pays de la Loire© Ouest-France

La Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) alerte sur la pénurie de chauffeurs de car dans la région. Pas moins de 430 postes sont à pourvoir dans la région.

« Pour assurer le ramassage scolaire, on recherche 700 chauffeurs de car en 2019. Ce chiffre ne fait qu’augmenter. » Élus de Région, du Département et les représentants de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) se sont donné rendez-vous, jeudi 5 septembre 2019, au dépôt de la société Voyages Bourmaud, à Rocheservière (Vendée). L’objectif de cette opération : alerter sur la pénurie d’autocaristes dans les Pays de la Loire. Selon la fédération, 70 postes sont à pourvoir actuellement en Vendée, 430 dans toute la région.

« Nous devons impérativement agir »

Tous redoutent notamment que le ramassage scolaire ne soit pas assuré si la situation s’aggrave. En Loire-Atlantique, faute de conducteurs, « certaines lignes ont dû être repensées afin d’assurer notre mission de service public. Nous devons impérativement agir », insiste Nathalie Gosselin, conseillère régionale. « Il faut aussi anticiper car un autocariste sur deux partira à la retraite dans les dix prochaines années », s’alarme Claire Morille, déléguée régionale FNTV.

Le contrat à temps partiel rebute

Les sociétés de transport en ont conscience, « il est compliqué de recruter à cause notamment du temps partiel ». Horaires décousus, emploi payé à 10,35 € de l’heure en moyenne, peu voire pas de temps plein… Les candidatures ne se bousculent pas. Alors, la FNTV se lance dans une opération séduction. « Les formations, d’une durée de trois mois, sont financées, précise la déléguée régionale. Des CDI sont à la clé. »

Élus et membres de la fédération songent à la création de « passerelles » entre certains métiers pour lesquels il est possible de compléter par un autre revenu. « Nous pensons aux agriculteurs, certains y manifesteraient un intérêt. »

 
Simon SAIDI.   Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar Cgto44
Emploi. Il manque 430 chauffeurs de car en Pays de la Loire
Cgto44

Ils n'arrivent donc pas à comprendre que les jeunes bosseurs, diplômés ET qualifiés, eh bien... ils cherchent pas du boulot : ils bossent déjà !
Mais pas pour des gens qui les sous paient, n'ont aucune considération pour leur éventuelle vie sociale (horaires décalés, etc...)...

Voilà, pourquoi ils manquent de candidats ! Alors faut arrêter de sous-entendre que c'est parce que "les jeunes veulent pas bosser"

avatar Bendo7222
Emploi. Il manque 430 chauffeurs de car en Pays de la Loire
Bendo7222

Comment expliquer un tel besoin, d'un seul coup .....? Le nombre d'élèves à transporter n'a pas été multiplié par xxxxx en un an !?
C'est vrai qu'avec les conditions misérables proposées, il n'y a pas de quoi attirer les foules .....d'autant plus que cette activité de transport de passagers est assortie d'une lourde responsabilité .....on se souvient tous de la conductrice attaquée de toute part suite à l'accident survenu sur le passage à niveau (ouvert/fermé), dans le sud .......

avatar terrabotanica
Pays de la Loire. Il manque 430 chauffeurs de car dans la région
terrabotanica

Il y a de l avenir professionnel dans ce pays précaire, mal payé, et surexploité, où les conditions de travail redeviennent d'un autre temps.
C 'est certainement pas comme ça que l'on redonnera de l'espoir et du pouvoir d'achat.

Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Le Mans

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

Faut-il accorder l%u2019asile politique à Edward Snowden ? 12
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut